AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 JULES ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ouverte aux rps. ✔️
Je suis arrivé(e) le : 24/04/2014 , et j'ai posté : 621 messages, ce qui m'a donné : 626
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: JULES ? Mar 20 Nov - 2:10

Citation :
C'est une fille de gang. Elle a coupé la came avant d'apprendre à cuisiner. Elle a pesé les sachets avant de savoir compter sur ses dix doigts. Elle a menti avant d'apprendre à parler. Mariée à ses seize ans. Fille du Mexique. Symbole de la piraterie. Crâne d'encré au fer chaud sur la hanche droite.
Elle se méfie de tout et de tous, en permanence. Elle a pris des vacances à Austin. Elle vient jouer les touristes, les filles sages et insouciantes. Elle aimerait mettre de côté sa vie de criminelle pour vivre comme une étudiante de son âge. Participer au party, devenir cheerleader et découvrir un nouveau monde.
Elle vient combattre ses démons, rien qu'un instant, elle aimerait que ses cauchemars cessent de lui hurler ses souvenirs amers et que les centaines d'Hommes qu'elle a tué cessent de lui ronger l'âme. La vérité, c'est qu'elle devient folle, Jules. C'est une femme qui perd l'équilibre de sa vie, bouffée par tout ce qu'elle a vécu. Et cet homme, qui la suit...
C'est une putain de bombe à retardement. Un avion de chasse. Une terreur envoyée dans une ville sereine.

Alessia - Andrea - Barbara - Estefania - Paola - Dulce - Sandra - Esmeralda - Claudia - Margarita - Teresa (Terry) - Michelle - Aleydis - Wendy - Nancy - Giselle - Alix - Jahzeel - Lluvia - Deisy (Dex) - Deborah (Debbie) -

http://www.origineprenom.fr/liste-prenom-mexicain-garcon-fille.php

Alessia Diaz-Alvarez
Alessia Guzman-Alvarez
Alessia Diaz Salazar
Alessia Diaz-Valdez
Alessia Hierra-Diaz
Revenir en haut Aller en bas
ouverte aux rps. ✔️
Je suis arrivé(e) le : 24/04/2014 , et j'ai posté : 621 messages, ce qui m'a donné : 626
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: JULES ? Mar 20 Nov - 14:54


Lluvia Guzman Alvarez



Nom : Écrire ici • Prénom : Écrire ici • Surnom : Écrire ici • Age et date de naissance : Écrire ici • Lieu de naissance : Écrire ici • Études/Métier : Écrire ici • Statut civil : Écrire ici • Orientation sexuelle : Écrire ici • Célébrité sur l'avatar : Emily Ratajkowski


Physique & Caractère :


Ses lèvres pulpeuses sont quasiment toujours colorées d'un rouge poison. Ses yeux, mis en valeur d'une touche de mascara, d'un coup de crayon, d'un trait d'eye-liner, ne font qu'assombrir ses prunelles brunes. Son teint envié est tellement lisse qu'il se permet de renvoyer une douceur éclatante. Des traits angéliques, desquels on ne peut dissocier le mystère machiavélique. Elle est belle à se rendre effrayante. Elle porte des talons hauts, des cols roulés fins qui lui collent à la peau, des chemisiers, des jeans taille basse très serrés, des pantalons de toile, des vestes à fourrures. Elle aime les robes qui lui épousent le corps, à toute saison, celles qui embellissent sa démarche et épousent ses formes.

Elle est discrète, mesurée, distinguée. Secrète et pudique, elle sourit sans trop étirer ses lèvres. La penser frigide serait une erreur, à la façon dont elle se déhanche, elle demeure aussi énigmatique que lumineuse. Lluvia est une femme de parole, qui crèverait sous la torture plutôt que trahir l'un de ses proches. Droite et loyale, elle a des valeurs immuables, dont la sagesse la guident depuis des années. C'est une femme confiante, sûre d'elle, qui ne redoute que trop peu de choses. A cause de son observation assidue, on la juge parfois hautaine. Elle n'y peut rien. Elle se méfie de tout, en permanence. Aux allures froides et distante des autres, elle n'accorde simplement pas sa confiance, à personne. Elle n'a toujours appris à compter que sur elle-même. La foudre aux yeux et le jeu aux lèvres, elle est irrésistiblement dangereuse. Réfléchie, elle n'agit jamais sur un coup de tête et ne laisse pas de place à l'imprévu dans sa vie. Elle sait pourtant très bien improviser, mais disons qu'elle a trop souvent été lessivée par les surprises qui virent au chaos.

Histoire :


« ¿Barbara, ya está listo? » Elle tire la fermeture du dernier sachet et le balance sur la table, sur les centaines d'autres poudres plastifiées. « Venga ya Papi » s'exclame-t-elle. Elle le sait, elle est piégée. C'est une fille du gang - bercée par les légendes du Cartel et bordée dans un lit fait d'un matelas d'billets bien verts, d'argent bien sale. Lluvia, elle a coupé la came avant d'apprendre à cuisiner. Elle a pesé les pochons avant de savoir compter sur ses dix doigts. Elle a menti avant d'apprendre à parler. Protégée corps et âme par son grand-père, formée et instruite par son père. Encouragée par sa mère, admirée de ses frères. C'est une valeur sûre de la Eme, pour toujours, qu'elle l'a d'encrée en elle, la Mafia Mexicaine. On lui a brûlé la peau au fer chaud, le numéro treize qui ne guérira sûrement jamais décore sa hanche droite. Plus tard, elle s'est fait tatouer le symbole de la main noire sur sa côte - c'était moins douloureux. Docilement ferrée, elle est maintenant immunisée. Pourtant, les étapes ont été difficiles à franchir. Pour devenir la personnalité influente et respectée qu'elle prône dans le gang, elle a dû se salir les mains au point que la crasse ne s'en retire plus jamais. Au point que le bord de ses yeux ne soient plus capables de laisser franchir une seule larme. Au point qu'elle ait tué son cœur avant d'apprendre à aimer et qu'elle ait donné son âme en offrande, son être entier en gage de son dévouement. Elle en a fait passer, des tests de loyauté. Où les capacités des hommes sont mis à rude épreuve. Parce que, pour rentrer dans la mafia mexicaine, il faut que votre cœur ne serve plus qu'à vous maintenir en vie. C'est une famille dans laquelle les sentiments n'existent pas, pas même envers les autres membres du clan. Elle en a dénoncé, Barbara, des actes d'homosexualité, de lâcheté, de trahison, sanctionnés de mort. Elle en a tué, de ses mains si douces, des humains qui ne méritaient plus de vivre à travers leur cartel. Au début, ça la hantait. Les premières années. Mais aujourd'hui, après huit ans, elle a appris que c'était ça, la vie - aussi douloureuse et malsaine soit-elle. Couverte de tous, elle est à présent utilisée comme la parfaite liaison entre l'intérieur et l'extérieur du système carcéral. Elle n'a plus à faire le sale boulot. Barbie, c'est devenu la femme fatale. L'inaccessible. Elle se fait passer pour une prostituée quand elle va rendre visite aux bagnards de son gang - comme ça ils ont un parloir privatisé. Ils simulent un rapport sexuel, elle leur passe de la drogue, cellophanée et introduite dans son vagin comme un tampon. C'est le seul contact direct qui lui reste avec la criminalité.    
Au Texas, on la surveille. Ce sont les membres de Los Zetas - alliés de la mafia mexicaine, qui la protègent autant qu'ils ne l'emprisonnent. Peu importe où elle ira, Lluvia, il y aura toujours de la Eme en elle. Quand on rentre dans la mafia, on n'en ressort plus jamais - on en meurt bien avant.

Informations complémentaires :


Instrument joué? Ecrire ici • Animal de compagnie? Ecrire ici • Sport pratiqué? Ecrire ici • Ton style de musique favori? Ecrire ici • Langues parlées? Ecrire ici • Plat favori? Ecrire ici • Allergie(s)? Ecrire ici • Un talent caché, art(s) pratiqué(s)? Ecrire ici • Pays visités? Ecrire ici • Moyen de locomotion? Ecrire ici

Prénom/Pseudo : Écrire ici • Âge : Écrire ici • Présence : Écrire ici • Comment as-tu connu le forum ? Écrire ici • Premier compte ou multi-compte ? Écrire ici • Quelque chose à ajouter ? Écrire ici




Code:
<div id="presa">
<div class="titre">Lluvia Guzman Alvarez</div>
<img src="https://media.giphy.com/media/ga2yi5BvZl040/giphy.gif" class="gif">

<div class="infos">[b]Nom :[/b] Écrire ici • [b]Prénom :[/b] Écrire ici • [b]Surnom :[/b] Écrire ici • [b]Age et date de naissance :[/b] Écrire ici • [b]Lieu de naissance :[/b] Écrire ici • [b]Études/Métier :[/b] Écrire ici • [b]Statut civil :[/b] Écrire ici • [b]Orientation sexuelle :[/b] Écrire ici • [b]Célébrité sur l'avatar :[/b] Emily Ratajkowski </div>

<h3>Physique & Caractère :</h3>
Ses lèvres pulpeuses sont quasiment toujours colorées d'un rouge poison. Ses yeux, mis en valeur d'une touche de mascara, d'un coup de crayon, d'un trait d'eye-liner, ne font qu'assombrir ses prunelles brunes. Son teint envié est tellement lisse qu'il se permet de renvoyer une douceur. Des traits angéliques, desquels on ne peut dissocier le mystère machiavélique. Elle est belle à la rendre effrayante. Elle porte des talons hauts, des cols roulés fins qui lui collent à la peau, des chemisiers, des jeans taille basse très serrés, des pantalons de toile, des vestes à fourrures. Elle aime les robes qui lui épousent le corps, à toute saison, celles qui embellissent son allure et accentuent sa démarche.

Elle est discrète, mesurée, distinguée. Secrète et pudique, elle sourit sans trop étirer ses lèvres. La penser frigide serait une erreur, à la façon dont elle se déhanche, elle demeure aussi énigmatique que lumineuse. Lluvia est une femme de parole, qui crèverait sous la torture plutôt que de trahir l'un de ses proches. Droite et loyale, elle a des valeurs immuables et dont la sagesse la guident depuis des années. C'est une femme confiante, sûre d'elle, qui ne redoute que trop peu de choses. Son observation assidue lui coûte parfois le jugement d'un air hautain. Elle n'y peut rien. Elle se méfie de tout, en permanence. Aux allures froides et distante des autres, elle n'accorde simplement pas sa confiance, à personne. Elle n'a toujours appris à compter que sur elle-même. La foudre aux yeux et le jeu aux lèvres, elle est irrésistiblement dangereuse. Réfléchie, elle n'agit jamais sur un coup de tête et ne laisse pas de place à l'imprévu dans sa vie. Elle sait pourtant très bien improviser, mais disons qu'elle a trop souvent été lessivée par les surprises qui finissent mal.

<h3>Histoire :</h3>
« [color=#cc9966]¿Barbara, ya está listo?[/color] » Elle tire la fermeture du dernier sachet et le balance sur la table. « [color=#cc9999][color=#990000]Venga ya Papi [/color][/color]» s'exclame-t-elle. Elle le sait, elle est piégée. C'est une fille du gang - bercée par les légendes du cartel et bordée par des billets sales. Elle a coupé la came avant d'apprendre à cuisiner. Elle a pesé les pochons avant de savoir compter sur ses dix doigts. Elle a menti avant d'apprendre à parler. Protégée corps et âme par son grand-père, formée et instruite par son père. Encouragée par sa mère, admirée de ses frères. C'est une valeur sûre de la Eme, pour toujours, qu'elle l'a d'encrée en elle, la Mafia Mexicaine. On lui a brûlé la peau au fer chaud, le numéro treize qui ne sera sûrement jamais cicatrisé décore sa hanche droite. Plus tard, elle s'est fait tatouer la main noire sur sa côte - c'était moins douloureux. Docilement ferrée, elle est maintenant immunisée. Pourtant, les étapes ont été difficiles à franchir. Pour devenir la personnalité influente et respectée qu'elle prône dans le gang, elle a dû se salir les mains au point que la crasse ne s'en retire plus jamais. Au point que le bord de ses yeux ne soient plus capables de laisser franchir une seule larme. Au point qu'elle ait tué son cœur avant d'apprendre à aimer et qu'elle ait donné son âme en offrande, son être entier en gage de son dévouement. Elle en a fait passer, des tests de loyauté. Où les capacités des hommes sont mis à rude épreuve. Parce que, pour rentrer dans la mafia mexicaine, il faut que votre cœur ne serve plus qu'à vous maintenir en vie. C'est une famille dans laquelle les sentiments n'existent pas, pas même envers les autres membres du clan. Elle en a dénoncé, Barbara, des actes d'homosexualité, de lâcheté, de trahison, sanctionnés de mort. Elle en a tué, de ses mains si douces, des humains qui ne méritaient plus de vivre à travers la mafia mexicaine. Au début, ça la hantait. Les premières années. Mais aujourd'hui, après huit ans, elle a appris que c'était ça, la vie - aussi douloureuse et malsaine soit-elle. Couverte de tous, elle est à présent utilisée comme la parfaite liaison entre l'intérieur et l'extérieur du système carcéral. Elle n'a plus à faire le sale boulot. Barbie, c'est devenu la femme fatale. L'inaccessible. Elle se fait passer pour une prostituée quand elle va rendre visite aux bagnards de la Eme - comme ça ils ont un parloir privatisé. Ils simulent un rapport sexuel, elle leur passe de la drogue, cellophanée et introduite dans son vagin comme un tampon. C'est le seul contact direct qui lui reste avec la criminalité.    



Au Texas, on la surveille. Ce sont les membres de Los Zetas - alliés de la mafia mexicaine, qui la protègent autant qu'ils ne l'emprisonnent. Peu importe où elle ira, Lluvia, il y aura toujours du gang en elle. Quand on rentre dans la mafia, on n'en ressort plus jamais - on meurt bien avant.

<h3>Informations complémentaires :</h3>
[b]Instrument joué?[/b] Ecrire ici • [b]Animal de compagnie?[/b] Ecrire ici • [b]Sport pratiqué?[/b] Ecrire ici • [b]Ton style de musique favori?[/b] Ecrire ici • [b]Langues parlées?[/b] Ecrire ici • [b]Plat favori?[/b] Ecrire ici • [b]Allergie(s)?[/b] Ecrire ici • [b]Un talent caché, art(s) pratiqué(s)?[/b] Ecrire ici • [b]Pays visités?[/b] Ecrire ici • [b]Moyen de locomotion?[/b] Ecrire ici

<div class="infor">[b]Prénom/Pseudo :[/b] Écrire ici • [b]Âge :[/b] Écrire ici • [b]Présence :[/b] Écrire ici • [b]Comment as-tu connu le forum ? [/b] Écrire ici • [b]Premier compte ou multi-compte ?[/b] Écrire ici • [b]Quelque chose à ajouter ? [/b] Écrire ici</div>

</div>


Dernière édition par Lucie le Mer 21 Nov - 2:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ouverte aux rps. ✔️
Je suis arrivé(e) le : 24/04/2014 , et j'ai posté : 621 messages, ce qui m'a donné : 626
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: JULES ? Mar 20 Nov - 16:54

Il serait temps que le monde s'humanise. Une fille n'a pas à sécher les perles salées qui dévalent son visage parce qu'on l'a insulté dans la rue à cause de son short trop court, son haut trop échancré ou ses talons trop hauts. Elle n'a pas à hésiter devant son miroir en choisissant sa tenue, elle n'a pas à redouter le jugement des autres ou la perversité des hommes. Ouvrez vos yeux au lieu de fermer vos esprits et réfléchissez avec votre cerveau plutôt qu'avec votre bite. On vous a donné l'opportunité de vous civiliser mais encore une trop grande majorité d'entre vous êtes resté des animaux. La langue pendue, les capacités intellectuelles restreintes, les crocs ouverts, les mœurs du stéréotype du mâle alpha d'encré dans vos cœurs trop cons.
Je ne voulais pas m'exprimer. Mais une fille qui se fait violer, et dont le coupable est inculpé grâce à l'argument incroyable de son avocate "la victime portait un string". A quel moment vous pensez que notre lingerie définit notre consentement ? Elle aurait pu avoir porté des portes-jaretelles, une combinaison de ski, s'être mise complètement nue devant lui, qu'il aurait été en tord.
Je crois au Karma, mais je n'ai pas la patience d'attendre que le destin agisse pour un violeur. La peine de mort devrait encore exister, parce que, malheureusement, il ne l'a pas simplement que violer. Il a tué une partie d'elle, une partie qu'elle ne retrouvera plus jamais, celle de sa dignité. Cette fille, comme beaucoup d'autres à avoir connu le même supplice, perdent leur confiance, leur amour propre, leur beauté, l'étincelle dans leurs yeux qui leur criait avant qu'elle étaient heureuses.
Revenir en haut Aller en bas
ouverte aux rps. ✔️
Je suis arrivé(e) le : 24/04/2014 , et j'ai posté : 621 messages, ce qui m'a donné : 626
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: JULES ? Mer 21 Nov - 2:17




ELKSER
Revenir en haut Aller en bas
ouverte aux rps. ✔️
Je suis arrivé(e) le : 24/04/2014 , et j'ai posté : 621 messages, ce qui m'a donné : 626
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: JULES ? Jeu 22 Nov - 17:33

Rien n'est pour toujours

« Au Mexique, rien n'est plus vivant que la mort »

« L'indifférence du Mexicain devant la mort se nourrit de son indifférence devant la vie. »

La ley de Herodes: o te chingas o te jodes - La loi de Herodes : ou t'es foutu ou t'es baisé

Que tu dios te perdone porque mi dios no te puede perdonar

Mujer hermosa es muy peligrosa. - Une belle femme est une femme dangeureuse.

la liste » (la liste des membres a éliminer)

Un idéaliste ressemble beaucoup au radical, sauf qu'il appuie l’intégration de membres blancs. L’idéaliste est généralement éduqué et ne sera pas d'accord avec l’infraction des règles ou de la politique intense qui amene au chaos. L’idealiste n'est pas un lâche et peut recourir aux meurtres bien qu’il soit un négociateur pacifique.

http://leroleplay.fr/viewtopic.php?id=21239
http://leroleplay.fr/viewtopic.php?id=21239
http://leroleplay.fr/viewtopic.php?id=21239

Revenir en haut Aller en bas
ouverte aux rps. ✔️
Je suis arrivé(e) le : 24/04/2014 , et j'ai posté : 621 messages, ce qui m'a donné : 626
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: JULES ? Jeu 22 Nov - 18:09

terminer les phrases par "che" (mec fr/man us)

https://books.google.fr/books?
Spoiler:
 
(légende aztèque)

elle n'aime pas le soleil.

elle parle le Nahualt.

sa voiture est rouge, rouge écarlate (comme el carro de las brujas).

Revenir en haut Aller en bas
ouverte aux rps. ✔️
Je suis arrivé(e) le : 24/04/2014 , et j'ai posté : 621 messages, ce qui m'a donné : 626
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: JULES ? Jeu 29 Nov - 18:08

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: JULES ?

Revenir en haut Aller en bas
 

JULES ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Catégorie] A la manière de Jules Verne
» Connaissez vous Max, Jules et leurs copains ?
» Festival Jules Verne Aventure (Paris 2009)
» Jules GONDRY DU JARDINET
» Jules Gros

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum test :: BLABLA :: BLABLA-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet